Stagiaire009

Stagiaire009

Contrôle

Compte rendu contrôle
 
Nous n’étions jamais allés à Rochehaut  et bien évidemment nous ne savions pas ou se situait ce fameux point de vue. Nous avions renseigné chemin des crêtes sur le GPS mais par manque de chance nous nous sommes retrouvés au bord de la Semois.
 
 
 
 
Apres quelques hésitations nous avons fini par arriver à Rochehaut. Nous avons trouvé un point de vue mais nous avons continué ne sachant pas vraiment ou il fallait s’arrêter.  On a fini par se rencontrer mais la première épreuve était loupée…
En effet mon Maitre devait me bander les yeux avant d’arriver de façon à ce qu’il fasse connaissance avec Philippe et seulement à ce moment mon Maitre me libérait pour que je retrouve mon contrôleur parmi les gens présent sur le site.
Ce fut loupé et honnêtement tant mieux car je ne crois pas que j’aurais été capable d’aller aborder une personne en lui demandant si c’était avec elle que j’avais rendez vous.
Ce fut loupé car préoccupé par l’heure qui tournait et le fait de ne pas trouver mon Maitre a oublié de me bander les yeux. De toutes façons comme il faisait gris (il avait plus toute la matinée) nous étions seul sur le point de vue…. dans tous les cas ma tache aurait été largement facilité.
Le premier contact pris, Philippe nous proposa d’aller prendre un café dans le village attenant.
A ce moment j’étais crispée, j’allais devoir entrer dans un bar avec mon collier et mon marquage sur le mollet.
Je les suivis malgré mes appréhensions. On trouve une petite auberge sympa et je fus soulagé car nous nous sommes installés à une table un peu à l’écart.
Je me suis détendue, les choses se passaient bien et même quand Philippe me demande de montrer mon marquage dans le bar je ne stresse pas.
On fait connaissance et Philippe propose alors de réaliser le contrôle dans une chambre d’hôtel à proximité.
En fait il s’agit d’un particulier qui loue pour la nuit deux ou trois chambres. Nouvelle montée d’adrénaline…que vont penser ces gens ? Et ma tenue ?  Mon Maitre je pense n’était pas plus rassuré que moi mais Philippe était confiant on l’a suivi.
 
Je rentre avec Philippe (mon Maitre reste dans la voiture) un peu stressée mais dans l’action ca allait.
L’homme nous montre la chambre et la Philippe me dit de me mettre nue pendant qu’il va chercher mon Maitre. Je me déshabille plie mes affaires et j’attends nue.
C’est à ce moment que je stresse un peu. Heureusement la porte ne tarde pas à s’ouvrir et c’est avec un grand sourire que j’accueille Philippe et mon Maitre.
Ce dernier est manifestement surpris mais il a l’air ravi et cela me motive et donne le ton de l’après midi.
Philippe commence par m’examiner sous toutes les coutures : seins sexe fesses. Il me fait quelques remarques sur mon épilation qui n’est pas parfaite.
Je suis un peu gênée quand je dois lui présenter mon sexe, je grimace quand il m’étire les tétons  mais globalement cette première prise de contact se passe bien, ca va je me détends.
Il me fait ensuite mettre à genoux, me bande les yeux puis il continue à me palper, il me demande de me caresser : la situation n’est pas désagréable.
Je dois me mettre ensuite à 4 pattes et il me fait longuement évoluer ainsi m’apprenant même à me déplacer en avançant simultanément la jambe et le bras du même coté. J’essaye de faire de mon mieux et notamment je fais des efforts pour rester cambrée. J’ai toujours le bandeau sur les yeux et c’est à la voix que j’obéie.
Au bout d’un moment j’ai enfin le droit de me relever et la Philippe en profite pour m’examiner la bouche les dents ainsi que mon collier. Je me laisse faire je suis dans le jeu.
Je retrouve enfin la vue et la il me met ma laisse et me promène à 4 pattes. Il me tient serrée et je le suis du mieux possible.
Pas facile mais cela ne me pose pas de problème.
Il me couche ensuite sur le lit me relève les jambes ce qui a pour but de largement exposé mon sexe et mon Rosebud. 
J’ai conscience d’être totalement exposée et disponible ainsi mais ca va, je l’accepte sans réel problème. Il me demande de me caresser, il me caresse,…..oui j’apprécie

 
 
 
 
Je reçois ensuite l’ordre de me relever. Philippe utilise alors les cordes apportées pour me faire un bondage. Je me retrouve les mains attachées dans le dos et mes seins et mon ventre bien mis en évidence.
Il me présente ainsi à mon Maitre.
Je souris mais je suis un peu moins à l’aise. Il me fait mettre ensuite sur le lit. Je suis alors exposée toujours attachée. La position n’est pas très confortable mais je l’accepte sans rien dire.
Il me relève et me libère. Je peux alors me rhabiller ou plutôt il ne m’autorise à mettre que mon chemisier car lors de notre passage au bar je n’avais pas relevée ma jupe pour m’assoir…
Je mets alors mon imper et la Philippe m’ordonne de me mettre à genoux de me pencher sur le lit et d’enlever mon Rosebud pour le présenter à mon Maitre.
Je suis un peu déstabilisée (pensant que c’était fini) mais je m’exécute et présente le Rosebud et là….
j’ai ordre de le remettre.
Je le fait mais cela reste finalement une épreuve difficile.
J’ai a ce moment pris conscience d’être vraiment dépendante,  de ne plus rien décidé, d’être un jouet.  
Nous faisons le tour de la chambre pour vérifier que nous ayons rien oublié.
Je cherche à ranger ma jupe dans mon sac quand Philippe me dit que je dois la garder à la main pour sortir….
Pas évident !  Je la plie et la replie pour la cacher du mieux possible.
Petit à petit la pression retombe je sors un peu du jeu et c’est là que Philippe me demande si je ne veux pas prendre une douche.
Je reste totalement surprise, décontenancée  par cette proposition dont je ne vois pas le but ? Je refuse cherchant l’appui de mon Maitre ;
Nous en restons là. Il n’insiste pas outre mesure.
On sort et je prends place dans la voiture. Je suis quasiment nue sous mon imper mais cela ne me gêne pas trop car j’ai l’habitude.
J’ai passé ou plutôt nous avons passé un bon moment. Nous rejoignons alors le point de vue pour y déposer Philippe.
Nous le remercions sincèrement pour sa gentillesse et le moment agréable passé ensemble.
Nous étions sur le point de partir quand il me demande de poser mon imper et mon chemisier.
Pas tranquille car nous étions au bord d’une route je l’ai fait malgré tout. Philippe est alors venu me dire au revoir et c’est à ce moment que j’ai entendue une voiture arrivée. Panique, j’étais nue à quelques mètres de la route.
J’ai cherché à me refugier dans la voiture mais Philippe m’a maintenue dehors. Forte montrée d’adrénaline.
Ce fut bref mais intense.  Je ne sais pas si j’ai été vue mais j’ai réellement eu chaud...
 
 
 
 
En conclusion je dirais que je garderais  un excellent souvenir de cet après midi qui je pense peut en appeler d’autres.
 
Soumise 009 Vu le conjoint


17/10/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 96 autres membres