Stagiaire009

Stagiaire009

contrôle de Philippe

Rencontre Philippe
 
 
Episode 1
 

   
C’est donc dans le coffre, nue, avec juste mes bottes que j’ai rejoins le lieu de rendez vous avec Philippe. Mon Maitre a roulé un bon moment avant de s’arrêter. Je l’ai entendu descendre de la voiture, j’étais attentive et finalement pas pressée car je n’étais pas si mal que cela blottie et protégée dans le coffre. Après quelques minutes d’arrêt la voiture a redémarré. Je ne comprenais pas. Nous avons encore roulé un peu puis nouvel arrêt et là le coffre s’ouvre. J’étais aveuglée par la lumière et un peu abasourdie mais j’ai vite repris mes esprit et vu Philippe qui me regardait. Cela fait bizarre de se retrouver ainsi, présentée nue dans le coffre d’une voiture…
 
J’ai eu le droit de sortir. Je me demandais ou j’étais. La première chose que j’ai entendue c’était les voitures qui passaient sur un pont en dessus de nous. Je n’étais pas très rassurée. Philippe a pris possession de moi et pour ce faire m’a passé un gros collier autour du cou. Sensation bizarre mais ca allait mieux. Philippe me désigne alors un paquet posé sur un banc prêt de la route et me demande d’aller le chercher. J’étais nue avec le collier et la laisse, je ne connaissais pas le coin  mais je n’ai pas hésitée je me suis lancée. C’est d’un bon pas que j’ai rejoins la table en priant cependant pour que personne ne passe sur la route…..J’ai pris le petit colis et je repartais quand j’ai entendue une voiture arrivée. Il n’y avait rien à faire, j’ai continué sans réfléchir mais c’est malgré tout avec plaisir que j’ai rejoins Philippe et mon Maitre. La première partie s’achevait et j’ai pu monter dans la voiture mais derrière et bien sur toujours nue.
 
 
Stagiaire 009      Vu le conjoint
 
 
Commentaire de Philippe
Bonjour Webmaster ,
une rencontre avec la soumise et son Propriétaire a eu lieu récemment  ; dans un lieu qu'il ne m'appartient pas de révéler l'accueil fut amical et l'ambiance agréable .
Il ne s'agissait pas d'un contrôle à proprement parler mais plutôt de quelques exercices à réaliser , renforcer la confiance de la soumise et de son propriétaire me semble une priorité , pour cela ne pas tenter d'imposer ses vues mais plutôt sentir les désirs du couple et les aider à réaliser leurs fantasmes tout en y prenant bien sur un plaisir non dissimulé .
Je retiendrai que la femelle s'est montrée parfaitement docile et obéissante dans un cadre privé ; seule petite inquiétude au moment d'un marquage qualifié d'indélébile , mais un court échange avec le propriétaire et la confiance s'est réinstallée sans problème .
Par rapport au contrôle précédent une correction avait été apportée à l'épilation , de qualité cette fois , ventre et sexe lisse et non piquant , léger duvet dans la raie des fesses .
La femelle n'a manifesté aucune pudeur en ma présence et a bien réagit lors du passage d'un véhicule alors qu'elle se trouvait nue et seule à 10 mètres de la route .
L'exercice des pinces n'est pas sa tasse de thé , mais , bonne petite femelle , elle l'a enduré jusqu'au bout avec courage .
Les fesses , la raie culière préparée à la crème assouplissante se sont magnifiquement offertes à la fessée , bien que retenue comme punition pour défaut lors de l'assise en voiture, j'ai voulu que le souvenir n'en soit pas désagréable .
La femelle a déjà été fouettée mais il ne s'agit pas d'une coutume régulière entretenue par son Propriétaire , celui-ci a néanmoins donné sa pleine approbation et le fait de s'en remettre à un Maître pour son application permet au Propriétaire présent de mieux ou différemment profiter du spectacle donné par sa femelle .
In fine je dirai qu'en accord avec son propriétaire la femelle s'est vue affublée du sobriquet d' ozone , peu importe son nom de femme jusqu'à ce jour inconnu , seul compte dans le cadre de ces jeux son nom de femelle , son immatriculation reste mais s'ajoute OZONE .
Ozone est une femelle qui a du potentiel , qui sait ce qu'elle veut et ce qu'elle ne souhaite pas ;
la femelle a déjà été montrée en milieu non avertit ( je devrai dire la femme puisqu'elle n'a pas été montrée en tant que femelle ......... femme en milieu naturiste ) , si cela rejoint les souhaits de son propriétaire , je me donne comme objectif de la montrer en milieu avertit mais également en milieu ordinaire mais volontiers complice , sa peur sera à la hauteur de la satisfaction de réussir .
J'espère que le plaisir a été réciproque et que d'autres rencontres pourront être programmées .
Cordialement , Philippe .
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Episode 2
 
Sur le moment j’étais inquiète de devoir monter comme cela à l’arrière de la voiture. Je n’avais en effet absolument rien pour me cacher au cas ou…, j’allais voyager nue à la vue de tout le monde. Pas facile surtout que je ne savais pas ou nous allions passer. J’ai eu une bonne surprise. En effet je me suis vite aperçu que les portières sont hautes et que bien calée au fond du siège je suis finalement bien protégée. Heureusement car nous sommes passés en plein centre ville. Ouf … C’est finalement sans encombre que nous avons regagné la maison.
J’ai fait particulièrement attention pour faire les quelques mètres qui me séparaient du hall. En effet les voisins étaient la et auraient pu sortir à  tous  moments.
Dans la maison je retrouvais des éléments connus j’étais plus tranquille plus décontractée malgré ma tenue, la laisse et une petite peur de l’inconnu. Qu’allait-on exiger de moi ??
Dans un premier temps j’ai du m’agenouiller et ouvrir le paquet récupéré sur le banc. J’étais curieuse et un peu inquiète. J’ouvre et outre les chocolats (j’aime) je trouve au milieu de ceux-ci deux pinces (j’aime beaucoup moins) que je dois présenter. Ca promet….mais je garde, malgré tout, mon calme…on verra.
Mon Maitre me demande ensuite d’aller chercher mes propres accessoires pour les présenter à Philippe. C’est finalement décontractée  que je reviens avec le plateau présentant une partie de mes jouets et accessoires de soumise.
 
Bonne soirée.
Stagiaire 009   Vu le conjoint
 
 
 
 
commentaire de Philippe
Bonjour Webmaster ,
il avait été convenu que la femelle serait amenée au rv dans le coffre , uniquement équipée de bas et de hautes bottes .
Le lieu prévu ou le propriétaire et moi nous sommes salués était trop fréquenté pour prendre livraison de la femelle , dans le coffre comme me l'a confirmé son propriétaire .
Nous avons décidé de rechercher un endroit plus discret pour procéder à la mise en place d'un collier , signe matériel d'un transfert de compétences , à partir de ce moment c'est à moi que la soumise allait obéir .
Nous avons rapidement trouvé une aire de pic-nic en contre bas de l'autoroute le long d'une route moins fréquentée ; une table en bord de route , la voiture reculée à 20 mètres de celle-ci .
J'ai parlé avec le propriétaire qui m'a informé du bon état d'esprit de la femelle .
J'ai été disposer un petit cadeau sur la table en bord de route , suis revenu ouvrir le coffre et y ai découvert la soumise , après l'avoir fait descendre je lui ai placé le collier muni d'une laisse et l'ai invitée à aller chercher son cadeau , petit coup d'œil , rien en vue , elle a obéi sans hésitation , par chance une voiture est passée alors qu'elle venait de s'emparer du cadeau , la soumise s'est bien comportée en ne manifestant aucun geste de pudeur , d'ailleurs n'ayant rien pour se dissimuler qu'aurait-elle pu faire ? quoique rester naturelle est le moyen le plus sur de ne pas trop attirer l'attention !
Un rapide contrôle visuel et je découvre un gros bleu en haut et à l'extérieur d'une cuisse , il ne s'agit pas d'une marque de dressage mais un vestige de chute malencontreuse .
J'ai fait monter la soumise à l'arrière de la voiture , toujours équipée bien sur , donc plus nue que nue et nous avons effectué un trajet d'environ 20 minutes avant d'arriver à destination .
Cordialement , Philippe
 
 
Episode 3  
 
Une fois mes accessoires présentés Philippe m’a bandée les yeux. Le bandeau était bien serré et c’est seulement en fonction de ces ordres que je pouvais me déplacer. J’étais troublée et quelques peu décontenancée ce qui fait que dés le premier ordre j’ai confondu ma droite et ma gauche….Ca commençait pas très bien mais rapidement j’ai repris mes esprits et les choses sont rentrées dans l’ordre. Je faisais le vide, je me contentais d’écouter et d’obéir de la façon la plus rigoureuse possible. Apres quelques allées et venues ca fonctionnait bien. Philippe m’a alors fait agenouiller et c’est à 4 pattes que j’ai continue. J’ai fait un premier tour puis lors du deuxième passage Philippe m’a demandé de me baisser et de prendre un objet avec ma bouche : c’était un Plug. Je l’ai pris en bouche et toujours à 4 pattes je l’ais rapporté à Philippe. Je suis repartie pour en prendre un plus gros puis au trois ou quatrième passage c’est le gros gode que j’ai du ramener puis présenter et enfin donner à Philippe. J’avais mal aux genoux, souvent la laisse me gênait  mais je n’ai rien dit. J’étais cependant heureuse qu’il m’ordonne de me relever. J’ai bien vécu cette séquence bien qu’elle soit impliquante, sans doute parce que j’avais les yeux bandés, ca aide en effet énormément.  
 
Stagiaire 009  Vu le conjoint
 
 
Commentaire de Philippe
 
 
Bonsoir Webmaster ,
une fois installée nue dans la voiture nous avons effectué le trajet pour rejoindre l'endroit convenu , cela à pris environ 20 minutes , j'ai eu le loisir de la regarder à mon aise à un feu rouge .
La voiture engagée dans l'allée de la maison , s009 est descendue et s'est rapidement dirigée vers la porte et est entrée , j'ai essayé de la ralentir de la voix mais elle n'a pas obéi , elle m'a donné comme explication la crainte d'être vue des voisins , ce justificatif m'a semblé valable , d'autant plus qu'une fois la porte franchie elle a retrouvé confiance et sérénité .
Je l'ai invité à ouvrir le petit ballotin dans lequel elle pensait découvrir des pralines , les deux pinces lestées qui s'y trouvaient en plus furent une surprise .
A ma demande elle s'est agenouillée cuisses ouvertes pour ce faire .
Je lui ai ensuite demandé d'aller chercher ses accessoires pour la suite des épreuves ,avec le sourire et beaucoup de docilité elle s'est exécutée et m'a présenté le tout .
Cordialement , Philippe .
 
 
 
Episode 4
 
Philippe m’a enlevé le bandeau et a décidé que j’allais prendre une douche. Cela m’a surprise mais je me suis pliée au jeu sans problème. Nous sommes ensuite revenus dans le coin cuisine et il m’a alors ordonné de mettre mon Rosebud à queue. J’ai commencé à le faire mais il a exigé que je me tourne pour bien montrer comment je le mettais. Je me suis donc retrouvée nue avec juste mon Rosebud, la queue pendant entre mes jambes. Nous sommes passés côté salon et là à genoux jambes largement écartées Philippe m’a posé une foule de questions assez intimes qui m’ont souvent mise mal à l’aise (date de mon premier rapport sexuel, de ma première fellation, …etc). Je ne pensais plus du tout a ma position ni aux douleurs qu’elle pouvait engendrer. Mon attention était totalement occupée par cette série de questions souvent gênantes.
A la fin du questionnaire Philippe  m’a fait me prosterner et il a décrété qu’il allait maintenant pouvoir me marquer de mon nouveau nom « OZONE ». Il m’a fait croire dans un premier temps que ce marquage allait être indélébile et la j’ai réagi instinctivement. Mon Maitre m’a rassuré du regard et c’est allé, j’ai accepté le marquage.
 
Bonne soirée    Stagiaire 009  Vu le conjoint
 
 
Bonjour Webmaster ,
 
au programme était prévu un exercice surtout destiné à prendre le contrôle de la soumise .
Les yeux bandés et après l'avoir fait tournoyer quelque peu afin de lui faire perdre la notion de l'espace et du temps , les règles lui ont été expliquées , des ordres simples auxquels elle doit obtempérer :
arrière , avant , droite , gauche , stop ..........;
invitée à se mettre en route elle a obéi en confondant la droite et la gauche , sans doute elle et moi n'avons nous pas les mêmes droite et gauche ........après une mise au point nouveau départ en mettant ses bras en avant , rappel à l'ordre : bras derrière le dos , tu es à moi , obéis et fais confiance .
Les pas un peu hésitants elle s'est mise en route , s'arrêtant pile devant un mur ou contre une plante verte , tournant sur place droite ou gauche , marche arrière etc....  très agréable de jouer ainsi avec elle devant son propriétaire qui a pu apprécier le parfait comportement de sa femelle .
Après avoir disposé plugs et gode elle a été invitée à se mettre à quatre pattes et le carrousel à repris , le jeu consistait à la positionner plus ou moins à la verticale de l'objet et à lui donner l'ordre prends et apportes , telle une chienne elle semblait flairer à la recherche de l'objet qu'elle saisissait entre ses dents et m'amenait docilement , toujours guidée à la voix .
Cet exercice plaisant a été réalisé avec brio .
 
Ayant précédemment refusé de prendre une douche lors d'un contrôle , c'est sans difficulté cette fois que la soumise s'est rendue dans la salle de bain et s'est lavée devant son Propriétaire et son Maître par délégation .
Après l'avoir bien observée et alors qu'elle pensait en avoir terminé , je lui ai demandé de recommencer en insistant sur ses seins et surtout son sexe et sa raie culière .
La petite n'a manifesté aucune pudeur et s'est acquittée de sa tâche avec conviction .
 
C'est le printemps , ben oui , regardez le calendrier , pas dehors !
Les fleurs poussent , s009 se devait de participer !
pour ce faire pinces à linges , plastiques , des bois auraient été préférable ......
d'abord la racine , des pinces ont été disposées sur les lèvres de son ventre , puis la tige s'est hissée sur son ventre , son flanc pour venir s'épanouir en une fleur sur sa mamelle gauche , au centre de la corolle , le pistil , une des pinces lestées reçues peu avant .
Le sourire était plutôt crispé mais la femelle a parfaitement assimilé l'épreuve et sauf la pince lestée munie de rayures et assez mordantes , les autres ont été retirées par glissement sans les ouvrir .
Le propriétaire peu être fier de sa soumise .
 
Un soudain besoin d'uriner et la soumise s'est autorisée à solliciter l'autorisation de se rendre aux toilettes , c'est vrai qu'elle avait été invitée à boire un litre d'eau avant la livraison .
Autorisation accordée .... tu vas aller dans la pelouse que l'on te voit bien ..............
hésitation ... je peux aller dans la baignoire si vous voulez !
non tu iras dehors , peu importe que l'on te voit , il faut que tu comprennes  que tu es en dressage et le but de celui-ci est entre autres de te montrer , de montrer la femelle que tu  acceptes d'être .
Vaincue elle a finalement obéi docilement .
Félicitations à toi petite femelle .
Cordialement , Philippe .
 
 
 
 
Episode  5
 
Une fois marquée j’ai du aller chercher la panière de pince à linge. J’appréhendais beaucoup ce moment car je crains vraiment la douleur infligée par la morsure des pinces.
Je suis cependant allée chercher la panière sans rechigner et Philippe a alors commencé à me mettre les premieres  pinces au sexe. Ca fait mal mais finalement je m’attendais à pire. Il a ensuite poursuivi en remontant et en faisant une espèce de cordon de pince. Ca serrait, ca pinçait  mais l’ambiance, la nouveauté m’ont fait accepter la douleur. C’est cependant devenu beaucoup plus dur quand il a commencé à me mettre des pinces sur les seins. La j’ai vraiment eu mal et même peur quand il a parle de poser ma nouvelle pince sur le téton. Au dernier moment il la mise à coté du téton…ca fait déjà suffisamment mal. Mon Maitre a alors pris des photos et j’ai trouvé ca atrocement long mais finalement le plus douloureux a encore été quand Philippe a commencé à enlever les pinces. La c’est horrible surtout qu’en plus il prenait son temps et qu’il tirait dessus parfois, plutôt que de les enlever normalement. La j’ai vraiment eu mal….et j’avoue avoir soufflé quand cet épisode c’est achevé.
Bonne soirée    Stagiaire 009   Vu le conjoint
 
 
 
Episode 6
 
Une fois l’épreuve des pinces achevées je suis retournée dans la partie salon et la je commençais à vraiment avoir envie d’aller aux toilettes. J’ai demandé et Philippe m’a alors dit que c’était possible mais uniquement à l’extérieur. Je ne pouvais pas sortir nue dans le jardin devant la maison car j’étais à la vue des voisins ; j’ai réfléchis un moment avant de proposer de sortir par la fenêtre de la chambre pour aller faire mes besoins dans la partie abritée du jardin. J’ai du escalader la dite fenêtre avant de faire devant mon Maitre et Philippe qui me regardait. Par contre j’avais vraiment envie et je ne fus pas longue à me laisser aller malgré cette situation originale…De retour dans la maison Philippe s’est saisi des cordes et a entrepris un bondage. J’ai apprécié le premier  qui me prenait le sexe, les fesses,… etc. C’était serré mais finalement pas désagréable. Le deuxième sur la poitrine était plus contraignant. Cela ne faisait pas mal mais ca comprimait les seins et il aurait été plus difficile à garder sur une période longue. Une fois les deux bondages réalisés je suis restée attachée ainsi un long moment. Philippe a joué avec mes pointes de seins ; la sensation était étrange mais je me sentais bien ; l’après midi se passait bien…
 
 
Bonsoir  ,
le propriétaire et moi avions évoqué un bondage lors de la préparation de la rencontre .
une corde neuve se trouvait sur la plateau des jouets de s009 ;
elle était longue et j'ai mis du temps aidé de la soumise pour en démêler les nœuds ;
nous l'avons coupée en deux parts égales .
Un bondage de la taille des fesses et du sexe a été mis en place , pas trop inconfortable il peut être porté plusieurs heures y compris sous jupe en extérieur et comme je l'ai signalé au propriétaire il n'entrave aucunement l'utilisation de la soumise que ce soit par l'un ou l'autre orifice .
Un bondage du buste a ensuite été réalisé en étranglant chaque mamelle séparément , les seins ont pris dès ce moment une consistance très ferme , changement de couleur peu marqué suite à un temps de compression limité .
Le bondage du bas limitait parfaitement les fesses et j'ai signalé à la soumise qu'elle le garderait pour recevoir la punition promise pour faute lors de montée en voiture , jupe imparfaitement relevée , bien calée sur mes genoux la soumise a très bien géré sa fessée dont l'intensité a été poussée de manière à provoquer une réaction de défense , mais dès qu'elle a voulu interposer sa main j'ai bloqué celle-ci , choyant encore de quelques attentions sa croupe dont je retiens la texture douce , agréable et vivante ,
Coulisser un doigt dans la raie est également porteur de sensations réciproques à haute valeur ajoutée .
Félicitations ozone pour ce comportement empreint de docilité , le travail du propriétaire est certes de qualité .
Cordialement , Philippe .
 
 
Episode 7
 
Apres un moment ou je suis restée immobile dans la salle à manger mais toujours avec mon bondage Philippe m’a informé que j’allais maintenant recevoir ma punition. Il a retiré le bondage qui m’enserrait la poitrine puis il m’a ordonnée de venir me coucher sur ces genoux. Je n’étais pas très à l’aise mais rapidement il m’a mise en position  et a commencé par quelques tapes douces sur mes fesses. Il a ensuite enduit chacune de mes fesses d’une crème qui rapidement s’est mise à chauffer. Ses frappes conjuguées à l’effet de la crème ont fait que j’ai vite senti la chaleur envahir mon postérieur. Je n’aurais cependant pas pu dire ce qui était dû aux tapes à la crème ou même à ma position…. Il continuait méthodiquement à frapper mes fesses. Je sentais les coups mais c’était supportable ; ca chauffait cependant. Il a continué j’ai vu mon maitre prendre des photos et je commençais vraiment à avoir chaud quand il s’est arrêté.  Je me suis relevé en touchant mes fesses. J’ai du me retourner et ils m’ont examinés manifestement satisfait.  Oui c’était bien rouge.
 
 
Bonsoir Webmaster ,
le temps passe tellement vite quand l'ambiance est agréable !
La netteté de l'épilation d'ozone ne justifiait aucune punition  , elle avait néanmoins été prévenue qu'il lui faudrait s'acquitter d'un insuffisant relever de jupe repéré sur le site , après le bondage vint donc le temps de la fessée pour laquelle elle a gardé le bondage du bas .
Ultime accord du Propriétaire et le petite , une légère crainte dans les yeux , une boule au creux du ventre me regarde choisir le lieu de pénitence , craintivement , la femelle s'avance et vient docilement se placer sur mes genoux , pour mieux la bloquer , de ma jambe droite je sépare les siennes et je m'arrange pour que son sein droit pende librement entre mes jambes , pendant toute la durée de la fessée j'ai pu ainsi manipuler sans gêne sa mamelle droite tout en la maintenant fermement courbée .
Avant tout , j'ai longuement enduit sa croupe de crème assouplissante investissant également la raie des fesses et le ventre offert .
Prenant mon temps , alternant petites tapes , claques sonores et nouvel enduisage de crème , j'ai travaillé la croupe de la femelle , contrôlant la couleur et la température , je me suis limité à la croupe ignorant les cuisses , madame a enduré docilement sans un mot , je voulais pourtant provoquer une réaction ...... un peu plus fort , plus vite .... enfin la croupe commence à tressauter et une main se déplace pour s'interposer , ma main gauche abandonne le sein pour se saisir de cette main droite impertinente ; maintenant la croupe vivait sous ma main , j'avais trouvé le bon dosage et la bonne cadence , pendant quelques minutes encore j'ai offert ce magnifique spectacle à son Propriétaire .
Ce travail bien agréable était-il vraiment une punition ?
Merci ozone de t'être livrée avec confiance à cet exercice carmin .
Cordialement , Philippe .
 
Episode 8
 
J’en viens maintenant à la dernière étape de notre rencontre. L’après midi touchait a sa fin et après la fessée j’ai eu droit….. à une récompense. J’ai pris un gode vibrant sur le plateau et je suis allée m’étendre sur le canapé. J’ai du me caresser devant Philippe et mon Maitre. J’étais en confiance et c’est avec un certain plaisir que j’ai pris le gode et que j’ai commencé à me caresser. Philippe est rapidement venu « m’encourager » en me caressant le sexe ou en me titillant les seins. J’étais bien, il faisait bon,  je savourais, je revivais les différentes épreuves de l’après midi, je me laissais vraiment aller… Ce fut un bon et long  moment qui a achevé de façon très agréable cette rencontre. 
 
Bonjour Webmaster ,
 
tant coule la rivière
qu'elle arrive à la mer et se perd .........
mais avant l'estuaire !!
le temps a passé vite , la bonne humeur n'a pas quitté les acteurs
après la punition elle avait bien mérité le bonheur
j'ai donc annoncé à ozone que je souhaitais la voir se caresser et jouir , elle devait s'aider de son vibromasseur , initialement mon projet était de la voir opérer à genoux ce qui permet aux témoins de bien visionner la soumise et les réactions de son corps , mais tenant compte de la primeur après l'avoir fait agenouiller , ce qu'elle a exécuté docilement , j'ai modifié la position afin de la rendre plus confortable dans le but d'obtenir un meilleur rendement d'une part et aussi d'éviter une éventuelle perte d'équilibre si la fille s'envolait , je m'en serais voulu de n'avoir pas su lui faire éviter de choir et se faire mal , je voulais lui donner du plaisir , et , en remerciement je voulais offrir son orgasme à son propriétaire .
Elle s'est donc étendue et a commencé son travail avec le vibro , à ses côtés je l'encourageais doucement de la voix ... laisses-toi aller , tu es une bonne femelle , une petite pute , une petite salope on veut te voir jouir , prends ton plaisir , on te regarde , c'est le nôtre ...
après une approche superficielle elle s'est pénétrée du vibro , ma main s'est alors imposée sur son pubis , un doigt fouillant le sexe et s'emparant du clitoris qu'il n'a plus quitté ;
son visage se donnait à mon autre main le caressant , bientôt ses lèvres vivantes se sont entre-ouvertes et ont trouvé mon doigt qui a fouillé sa bouche , joué avec sa langue , je ne pouvais laisser ses seins sans attention , ma bouche s'est emparée de son sein droit .
Petit à petit son bassin , ses cuisses se sont mis à vivre , sa bouche travaillait mon doigt  , la pointe de son sein remplissait la mienne , pas très bon goût....... ben oui c'est la crème assouplissante que j'avais généreusement étendue sur ses mamelles et bien fait pénétrer , la prochaine fois pas de crème ou du moins pas avant la bouche !
Je tiens à préciser qu'il ne s'agissait pas de crème chauffante comme l'a peut-être pensé ozone mais de crème assouplissante , l'application de crème n'intervient en rien dans la couleur obtenue .
Au bout d'environ 5 minutes elle s'est tétanisée dans un spasme avant d'enfin se détendre ..........
Son Propriétaire peu être fier d'elle .
S'en est suivi un café accompagné de délicieux biscuits fabrication maison svp !
Service assuré par ozone nue ensuite installée entre son Propriétaire et moi , elle était à l'aise et enjouée , nullement intimidée par sa tenue ou plutôt l'absence de tenue et s'est aussi avec naturel qu'elle a revêtu son seul manteau pour m'accompagner à l'extérieur et me montrer le chemin du retour .
Vraiment une excellente après-midi dans un climat convivial tout en étant respectueux de la situation
Encore une fois merci au couple pour son accueil chaleureux .
A celles et ceux qui ont laissé des commentaires merci aussi d'avoir prolongé cette rencontre .
Cordialement , Philippe .
 
 
 


12/06/2013
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres